favorable


favorable

favorable [ favɔrabl ] adj.
• v. 1150; lat. favorabilis « qui attire la faveur »
1Vx Qui attire la faveur. agréable. « De David à ses yeux le nom est favorable » (Racine).
2Mod. Favorable à (qqn, qqch.). Qui est animé d'une disposition bienveillante, de bonnes intentions à l'égard de (qqn, qqch.). ⇒ bienveillant, clément, indulgent; sympathique. Il a été favorable à mon projet. L'opinion publique ne lui est pas favorable. « Le concile de Lyon condamna le roi; mais toute l'Église du Nord lui resta favorable » (Michelet). Les dieux lui étaient favorables. propice.
3Absolt Qui est à l'avantage de qqn ou de qqch., qui aide à l'accomplissement de qqch. 1. bon. Cette plante a trouvé un terrain favorable pour se développer. convenable. Le moment était favorable pour lui parler. opportun, propice; 1. commode. Circonstances favorables. heureux. Jouir d'un préjugé favorable. Se montrer sous un jour favorable. avantageux, flatteur. Sa demande a reçu un accueil favorable. 1. positif.
⊗ CONTR. Défavorable; contraire, hostile, fâcheux.

favorable adjectif (latin favorabilis, de favor, faveur) Qui est animé de dispositions bienveillantes à l'égard de quelqu'un, de quelque chose : Le directeur est favorable à son projet. Qui manifeste cette disposition : Avoir un préjugé favorable à l'égard de quelqu'un. Qui penche pour quelque chose, qui en est partisan : Les syndicats sont favorables à la négociation. Qui est à l'avantage de quelqu'un, bénéfique pour quelque chose : Le moment est favorable.favorable (expressions) adjectif (latin favorabilis, de favor, faveur) D'un œil, d'une oreille favorable, regarder, écouter d'une manière bienveillante. ● favorable (synonymes) adjectif (latin favorabilis, de favor, faveur) Qui est animé de dispositions bienveillantes à l'égard de quelqu'un...
Synonymes :
- bénéfique
- clément
Contraires :
Qui manifeste cette disposition
Synonymes :
- bon
- élogieux
Contraires :
- défavorable
- sévère
Qui est à l'avantage de quelqu'un, bénéfique pour quelque chose
Synonymes :
Contraires :
- fâcheux
- néfaste

favorable
adj.
d1./d Bien disposé (à l'égard de qqn, de qqch); approbateur. être favorable à une réforme. Syn. (Québec) sympathique.
d2./d Qui est à l'avantage (de qqn, qqch). Se montrer sous un jour favorable. Bénéficier d'un préjugé favorable.

⇒FAVORABLE, adj.
A.— [Avec une idée de préférence; correspond à favoriser A] Qui manifeste une disposition, une attitude bienveillante (envers une personne préférée). Il songea que Lise lui avait toujours été favorable (ZOLA, Terre, 1887, p. 270). La ville serait neutre, plutôt favorable au général (MALRAUX, Cond. hum., 1933, p. 366) :
1. Ils disent qu'ils veulent tuer le faux prêtre, rétablir les anciens usages, se rendre la déesse favorable en vue de la guerre qui commence.
RENAN, Drames philos., Prêtre Némi, 1885, IV, 3, p. 584.
B.— [Sans idée de préférence marquée]
1. [Avec l'idée d'une appréciation positive, préalable à un éventuel soutien]
a) [En parlant d'une pers.] Favorable à. Qui manifeste un intérêt positif (envers quelque chose ou quelqu'un). Le duc de Lancastre se montrait favorable à ces paroles de Robert-L'Ermite (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t. 2, p. 107). Le public parisien ne s'est guère montré favorable qu'aux acteurs dont le jeu lui a paru naturel et agréable (DELÉCLUZE, Journal, 1827, p. 454) :
2. — Que M. Crevel m'aime, il est dans son droit d'homme; que je sois favorable à sa passion, ce serait le fait d'une coquette ou d'une femme à qui vous laisseriez beaucoup de choses à désirer...
BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 171.
P. méton. [En parlant d'un attribut de la pers.] Les femmes des tribunes le regardaient d'un œil favorable (FRANCE, Dieux ont soif, 1912, p. 207). Je vois, mon cher garçon, que tu m'écoutes d'une oreille assez favorable (DUHAMEL, Cécile, 1938, p. 102).
b) [En parlant d'une chose] Qui est à l'avantage de quelque chose ou quelqu'un. Conclusion, hypothèse, impression, jugement, opinion, réponse, préjugé favorable. Peignant le monde sous des couleurs trop favorables (FLAUBERT, Bouvard, t. 2, 1880, p. 175). Au moment même où les statistiques étaient les plus favorables (CAMUS, Peste, 1947, p. 1439) :
3. — J'ai su de quels termes favorables le roi avait bien voulu se servir en approuvant mon élection, et j'en ai été profondément touché.
VIGNY, Journal poète, 1846, p. 1242.
Favorable à. La comparaison avec Pradelle n'était pas favorable à Jacques (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 248).
Favorable pour. Je l'entends, Monsieur, dans le sens le plus favorable pour vous (BALZAC, E. Grandet, 1834, p. 61).
2. [L'idée est celle d'un appui efficace; correspond à favoriser B 2] Qui apporte aide ou soutien à quelqu'un ou à la réalisation de quelque chose. Occasion, circonstance, condition, milieu, climat favorable. Poussé par un vent favorable, le vaisseau du roi atteignit bientôt les côtes de l'Asie (COTTIN, Mathilde, t. 1, 1805, p. 90). Les vents poussaient du sud vers le nord leur grande houle favorable (SAINT-EXUP., Vol nuit, 1931, p. 94).
Favorable à
(qqn). Une politique favorable à nos dix-huit millions de ruraux (MAURRAS, Kiel et Tanger, 1914, p. 207). Ce qui porte malheur aux soumis doit être favorable aux rebelles (GIDE, Journal, 1943, p. 190).
(qqc.). Ils parlèrent du temps qui était favorable aux moissons (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Hist. fille de ferme, 1881, p. 25). Les sentiments les plus favorables à l'action du parti (MALRAUX, Conquér., 1928, p. 175) :
4. ... il avait des sourires pour saluer, pour répondre, pour approuver, pour remercier, pour prendre congé, toute une jolie collection de sourires qui le dispensaient presque de jamais se servir de la parole, ce qu'il jugeait sans doute plus poli et plus favorable à son avancement.
ZOLA, Curée, 1872, p. 343.
♦ (+ inf.). Littér. Des jupes retroussées, favorables à montrer sa jambe (BOURGES, Crépusc. dieux, 1884, p. 254).
Favorable pour (+ subst.). Dans des conditions favorables pour les opérations (JOFFRE, Mém., t. 1, 1931, p. 202).
Spéc. (Quasi-)synon. opportun. Moment favorable. Averti sans doute par son flair de la minute favorable (ZOLA, Argent, 1891, p. 395). Ils n'attendent qu'une heure favorable pour secouer le joug!... (MARTIN DU G., Thib., Été, 1936, p. 94).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1283 « animé de dispositions bienveillantes envers quelqu'un » (BEAUMANOIR, Cout. Beauvaisis, éd. A. Salmon, § 1100); 2. 1345 « qui aide au succès » (VARIN, Arch. admin. de la ville de Reims, t. II, 2e part., p. 970 ds LITTRÉ). Empr. au lat. class. favorabilis « favorable », dér. de favor (faveur1). Fréq. abs. littér. :2 745. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 5 850, b) 2 961 XXe s. : a) 2 191, b) 3 777. Bbg. ENGELS (J.). L'Ovide moralisé et les adj. en -able. Mél. Roques (M.) t. 2 1953, p. 68.

favorable [favɔʀabl] adj.
ÉTYM. V. 1150; lat. favorabilis « qui attire la faveur, bien vu, aimé, populaire », de favor. → Faveur.
1 Vx. Qui attire la faveur. Agréable.
1 De David à ses yeux le nom est favorable.
Racine, Athalie, III, 6.
2 Mod. || Favorable (à qqn). Qui est animé d'une disposition bienveillante, de bonnes intentions à l'égard de quelqu'un. Bienveillant, clément, indulgent, sympathique. || Il a été favorable à mon projet. || Je me le suis rendu favorable. || L'opinion lui sera favorable.
(En parlant de Dieu, du destin). || Le ciel ne nous est pas favorable. || Les dieux lui étaient favorables. Propice, tutélaire. || Planète favorable. Bénéfique, bénin.
2 Car le ciel est, comme par destinée,
Tout coutumier de t'être favorable.
Clément Marot, Épigrammes, CLXVI.
3 Trop favorables Dieux, vous m'avez écoutée !
Corneille, Horace, III, 1.
4 (…) le concile de Lyon condamna le roi; mais toute l'Église du Nord lui resta favorable (…)
Michelet, Hist. de France, IV, t. II, IV, p. 322.
5 Un Président hostile peut la dissocier (la majorité) et former un ministère de concentration; un Président favorable peut au contraire la cimenter en parlementant avec les chefs socialistes (…)
A. Maurois, le Cercle de famille, III, XI.
3 Qui est à l'avantage de qqn ou de qqch., qui aide à l'accomplissement d'un dessein, à l'obtention d'un résultat. a Vx. || Favorable à… Bon.
6 (…) Et le sort, favorable à son lâche attentat.
Corneille, Rodogune, I, 1.
b Mod. Absolt. || La traversée a été rapide, les vents étaient favorables. Propice. || Cette plante a trouvé un terrain favorable pour se développer. Convenable. || Un changement favorable s'est produit dans le temps ( Éclaircie). || Le moment était favorable pour lui parler. Opportun; commode (→ Bord, cit. 5). || Chance favorable. || Circonstances favorables. Heureux. || Il est dans une position favorable pour obtenir cette place (→ Être en passe de). || Destins favorables. Ami, prospère (vx). || Signes favorables (→ 2. Auspice, cit. 1; augure, cit. 10). || Il jouit d'un préjugé favorable, il est avantageusement connu. || Appréciation favorable (→ Attention, cit. 24). || Se montrer sous un jour favorable. Avantageux. || Le projet a reçu un accueil favorable de l'assemblée ( Approbation). || Examiner une requête d'un œil favorable. Indulgent.
7 Nous eûmes un vent si favorable, que nous gagnâmes en peu de temps les côtes d'Italie.
A. R. Lesage, Gil Blas, V, 1.
8 Tout est tromperie entre deux êtres près de s'associer; mais leur tromperie est innocente, involontaire. Chacun se montre nécessairement sous un jour favorable; tous deux luttent à qui se posera le mieux (…)
Balzac, le Contrat de mariage, Pl., t. III, p. 102.
9 Elle semblait s'épanouir, comme une fleur qui trouve un milieu favorable.
A. Maurois, Bernard Quesnay, XIX.
DÉR. Favorablement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • favorable — Favorable. adj. de t.g. Propice, Avantageux, Tel qu on desire pour la fin qu on se propose. Il se dit des personnes & des choses. Soyez moy favorable. se rendre quelqu un favorable. il a eu tout le monde favorable. avoir la fortune favorable.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • favorable — favorable, benign, auspicious, propitious mean being of good omen or presaging a happy or successful outcome. Favorable implies that the persons or circumstances involved tend to assist in attaining one s ends persons by being kindly disposed or… …   New Dictionary of Synonyms

  • Favorable — Fa vor*a*ble (f[=a] v[ e]r*[.a]*b l), a. [Written also {favourable}.] [F. favorable, L. favorabilis favored, popular, pleasing, fr. favor. See {Favor}, n.] 1. Full of favor; favoring; manifesting partiality; kind; propitious; friendly. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • favorable — adjetivo 1. (antepuesto / pospuesto) Que favorece o beneficia: Las críticas han sido favorables, estoy satisfecha. Los favorables designios de los dioses nos acompañan. Navegamos con viento favorable. El diagnóstico fue favorable. 2. Que apoya o… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • favorable — [fā′vər ə bəl] adj. [ME < OFr < L favorabilis] 1. approving or commending 2. advantageous 3. pleasing or desirable [a favorable impression] favorableness n. favorably adv. SYN. FAVORABLE applies to that which is distinctly helpful or… …   English World dictionary

  • favorable — 1. Cuando significa ‘que favorece’, la persona o cosa favorecida se expresa mediante un complemento con a o para: «Los proyectos están suspendidos en tanto no haya una solución favorable a la empresa» (Proceso [Méx.] 25.8.96); «El empate es [...] …   Diccionario panhispánico de dudas

  • favorable — mid 14c., from O.Fr. favorable well disposed, favorable, partial, from L. favorabilis favored, in favor, from favor (see FAVOR (Cf. favor)). Related: Favorably …   Etymology dictionary

  • favorable — I (advantageous) adjective advisable, appropriate, auspicious, becoming, befitting, beneficial, commodus, conducive, convenient, desirable, encouraging, expedient, felicitous, fit, fitting, fortunate, full of promise, good, helpful, opportune,… …   Law dictionary

  • favorable — [adj1] approving, friendly acclamatory, affirmative, agreeable, amicable, approbative, approbatory, assenting, benevolent, benign, benignant, commending, complimentary, encouraging, enthusiastic, inclined, in favor of, kind, kindly, laudatory,… …   New thesaurus

  • favorable — (Del lat. favorabĭlis). 1. adj. Que favorece. 2. Propicio, apacible, benévolo. ☛ V. privilegio favorable …   Diccionario de la lengua española